Les incroyables capacités du chien

VOTRE CHIEN EST UN ATHLÈTE

Saviez-vous que votre compagnon est un sportif de haut niveau, du moins qu’il en a les capacités ?
Dans bien des domaines, on ne le sait pas toujours, le chien dépasse le maître !

Votre chien est un athlète

Qui sommes nous  :

Notre association a pour but de faire connaître la course sur leurre de loisir et les bienfaits de ce sport ouvert à tous les chiens. Découvrez ce nouveau sport ludique qui a maintenant ses propres disciplines.

Une très grande acuité sensorielle

Flair

Côté flair, il n’y a pas photo : de 1 000 à 100 000 fois plus développé que chez l’homme, l’odorat est le sens le plus sollicité par le chien pour découvrir et explorer son environnement. Pas étonnant quand on sait qu’il possède 220 millions de récepteurs olfactifs… contre 5 millions pour nous.

ouïe

Les capacités auditives du chien sont souvent moins connues ; elles sont pourtant très importantes. Le spectre de fréquences qu’il perçoit est bien plus large que le nôtre. S’ajoute à cette grande acuité, sa capacité à bouger et à orienter ses oreilles. Cela permet au chien d’entendre les sons à une distance 6 fois supérieure à ce que les capacités auditives humaines permettent !

Vue du chien

Vous pensez sans doute que la vue est un sens bien moins fort chez le chien. Elle a toutefois certains atouts que nous n’avons pas. D’abord, le chien  nous surpasse haut la main dans la perception des mouvements : il est capable de détecter un mouvement jusqu’à 900 mètres !
Autre particularité, du fait du positionnement de ses yeux : son champ monoculaire est supérieur au nôtre. 
Chaque œil couvre donc un champ de vision plus large, alors que son champ binoculaire est plus étroit que celui de l’homme. Il en tire une vision plus concentrée, dirigée vers l’avant.
Enfin, si le chien est « dichromate » (il perçoit bien moins de couleurs que nous), ses autres récepteurs rétiniens, appelés « bâtonnets », sont bien plus nombreux que chez nous, ce qui lui confère une
bien meilleure vision nocturne.

toucher

Dernier point fort et non des moindres, le toucher : le chien est capable de ressentir des vibrations très fines grâce aux cils et de vibrisses dont ses poils sont dotés.

bouledogue

Performances sportives :
qui est le meilleur?

S’il a des sens aiguisés, le chien est aussi un sportif de haut niveau et on lui en fait voir de toutes les couleurs : courses en tout genre, saut en longueur et en hauteur, tractions, parcours d’obstacles, danse, rapport d’objets, etc. Il peut se targuer de presque autant de disciplines sportives que son compagnon humain !

On ne peut pas faire de généralités car chaque race et chaque individu est différent, et certains seront même allergiques au sport, mais côté performances, le chien nous surpasse dans bien des domaines.

 

Vitesse :

Voici quelques exemples de vitesses relevées sur les meilleurs chiens de quelques races en Fast CAT :

Border Collie : 49,88 Km/h
Berger Allemand : 61,15 Km/h
Berger australien : 45,06 Km/h
Staffie : 43,45 Km/h
Golden Retriever : 49,88 Km/h
Bouledogue Français : 33,79 Km/h

Yorkshire Terrier : 28,96 Km/h
Bassenji : 46,67 Km/h
Akita : 41,77 Km/h
Jack Russel : 38,10 Km/h
Boxer : 48,23 Km/h
Bouvier Bernois : 41,05 Km/h

Cavalier King Charles : 37,01 Km/h
Chihuahua : 27,35 Km/h
Beagle : 43,45 Km/h
Caniche : 46,67 Km/h
Dalmatien : 46,67 Km/h
Et votre chien?

border collie
Border Collie

49,88 Km/h

berger allemand
Berger Allemand

61,15 Km/h

berger australien
Berger australien

45,06 Km/h

staffie
Staffie

43,45 Km/h

golden-retriever
Golden Retriever

49,88 Km/h

Bouledogue français
Bouledogue Fr.

33,79 Km/h

yorkshire terrier
Yorkshire Terrier

28,96 Km/h

basenji
Bassenji

46,67 Km/h

Akita
Akita

41,77 Km/h

jack-russel
Jack Russel

38,10 Km/h

Boxer
Boxer

48,23 Km/h

Bouvier Bernois
Bouvier Bernois

41,05 Km/h

Cavalier King Charles
Cavalier K. C.

37,01 Km/h

chihuahua
Chihuahua

27,35 Km/h

Beagle
Beagle

43,45 Km/h

Caniche
Caniche

46,67 Km/h

Dalmatien
Dalmatien

46,67 Km/h

votre chien
Et votre chien?

Vous connaissez sa vitesse?

Et comparé à l'homme ?

Le record de vitesse d’Usain Bolt est de 44,72 km/h en vitesse de pointe et 37,58 km/h en vitesse moyenne.
Mais on pourrait le comparer au meilleur lévrier entraîné qui, lui, peut courir à …. 72 km/h !

Le saut

C’est le lévrier Greyhound qui détient le record du saut en hauteur avec un saut de 1,72 m. Cela peut paraître dérisoire face au record du monde actuel de la discipline détenu par le Cubain Javier Sotomayor avec un saut à 2,45 m.
Et pourtant… C’est oublier une donnée importante : le lévrier mesure environ 70 cm, son saut représente donc plus de deux fois sa taille. Javier Sotomayor mesure 1m95 : on vous laisse faire le calcul…

En 2012, un berger belge malinois remportait le record du monde de saut en longueur chez les chiens avec un saut de 31,05 pieds, soit environ 9,47 m, digne des plus grands athlètes.

La force

Voici un aperçu de records de force, selon 4 catégories définies par l’IPWA (International Weight Pull Association), l’organisme qui régit les concours de force chez les chiens :

  • chariot avec roue sur surface naturelle : record détenu par un mastiff ayant tracté un poids de 2447 kg ;
  • chariot avec roue sur surface artificielle : record détenu par un saint-bernard pour une charge tractée de 2554 kg ;
  • chariot sans roue au contact de neige naturelle : record détenu par un malamute d’Alaska étant parvenu à tracter 680 kg ;
  • chariot sans roue au contact de neige artificielle : record emporté par un mastiff ayant tiré 1193 kg.

Des spécialités et des races

Les capacités sportives et la discipline choisie dépend bien sûr de la race de votre chien. N’attendez pas de votre chihuahua qu’il batte le mastiff champion du monde de tractage !

Voici une liste de 12 chiens réputés sportifs :

Lévrier
Lévriers
border collie
Border Collie
jack-russel
Jack Russel
berger allemand
Berger All.
berger australien
Berger australien
Dalmatien
Dalmatien
Boxer
Boxer
Doberman
Doberman
golden-retriever
Golden Retriever
Malinois
Malinois
Husky de Sibérie
Husky de Sibérie
Épagneul Breton
Épagneul Breton

Mais ils ne sont pas les seuls, la plupart des chiens adorent courir, jouer et ont l’instinct de poursuite !

Utilisés tout au cours de l’histoire de l’Homme comme outil de chasse, de garde, de rapport ou de traction, les chiens ont encore le physique très développé pour le sport.

L’effort physique chez le chien

Exploiter les capacités sportives de votre chien est bien sûr recommandé, mais il convient de bien comprendre ce qu’implique chez lui l’effort physique. On peut s’en faire une idée grâce à un indicateur intéressant : la VO2 max.

Renseignez-vous sur la VO2 max moyenne de la race de votre chien, c’est-à-dire sur sa capacité maximale à consommer de l’oxygène. C’est un facteur déterminant dans l’effort physique pendant lequel le rythme cardiaque s’accélère pouvant aller jusqu’à 300 battements par minute pour certaines races. Cette accélération permet d’envoyer l’oxygène supplémentaire dont les muscles ont besoin pour bien fonctionner. Selon le niveau de VO2 max, on modulera biens sûr l’effort physique demandé au chien.

À titre comparatif, voici les VO2 max moyennes selon le niveau de capacité physique chez l’homme, le cheval et le chien :

Perf. Faible

  • Homme : 55
  • Cheval : 90
  • Chien : 100

Perf. Moyenne

  • Homme : 65
  • Cheval : 110
  • Chien : 130

Perf. Bonne

  • Homme : 75
  • Cheval : 130
  • Chien : 180

Perf. Très Bonne

  • Homme : 85
  • Cheval : 160
  • Chien : 220

L’apport énergétique nécessaire au chien sportif

Le régime alimentaire d’un chien sportif doit être particulièrement soigné. L’organisme canin tire son énergie des lipides (les graisses), alors que l’homme trouve principalement son carburant dans les glucides (sucres). Pour le chien sportif, il faut un apport de lipides en grande quantité qui doivent être associés aux protéines, indispensables à la création et à la régénération cellulaire, en particulier pour construire et réparer les tissus musculaires. Les glucides, à l’exception éventuellement du fructose, sont à proscrire.

Pour favoriser la bonne oxygénation des muscles, on veillera à fournir des nutriments qui améliorent la circulation sanguine : acides gras, omégas 3 et vitamine PP (niacine).

Il faut enfin impérativement veiller à maintenir un taux d’hydratation constant dans l’organisme du chien pendant et après l’effort. D’abord parce que l’eau est le principal constituant du muscle, ensuite parce qu’elle permet d’éliminer les déchets énergétiques, c’est-à-dire les éléments rejetés par le muscle pendant l’effort et qui peuvent être nocifs s’ils ne sont pas évacués.

La course sur leurre : pourquoi pas votre chien ?

Pour tous les chiens et à fortiori pour les chiens sportifs, une dépense physique est hautement recommandée pour son bien-être physique et psychique. Un entraînement régulier est source de bien être pour tous les chiens.

En guise de pratique régulière et peu contraignante, la course sur leurre permet à chaque chien, même si son maître n’est pas très sportif ou n’a pas le temps, d’avoir une activité sportive qui mêle plaisir et dépense physique. Cette activité a l’immense avantage d’être totalement adaptable à chaque chien quelles que soient ses aptitudes physiques. Cette pratique se présente sous forme de jeu : face à un objet en mouvement, le chien retrouve le plaisir de s’abandonner à son instinct de poursuite. Elle peut être une excellente entrée en matière pour démarrer la vie sportive de votre compagnon : elle ne suppose ni apprentissage préalable pour le chien et ni connaissance spécifique pour le maître. Pour autant la satisfaction de chacun est au rendez-vous et augmente lorsque la pratique devient régulière.

Faîtes un test d'aptitude !

Berger cat

lancez-vous dans la course !

Petit chien Fast cat
Retour haut de page